« Ce que le jour doit à la nuit » Cie Hervé Koubi

el-din-photos-saison-culturelle-yzeure-yzeurespace-2011-et-2_496296 (1)

Le spectacle a commencé par de la danse contemporaine interprétée par onze « joueurs-danseurs » vêtus de pantalons amples blancs et torses nus. Ils ont évolué, devant la salle Jéliote, remplie de fond en comble, pendant 30 minutes. Pendant que les danseurs se changeaient, Hervé Koubi, le metteur en scène, nous a raconté sa rencontre avec les danseurs africains. Aussi, nous avons appris le nom de trois projecteurs: contre-jour, face, douche. En casquette, bonnet, sweat, jogging, baskets, les danseurs ont présenté des démonstrations de hip-hop sur une musique endiablée.

C’était notre premier spectacle de l’ année qui nous  a permis de découvrir une nouvelle danse: la capoiera.

Shaani, Baptiste, Rafaêl, Jeanne, Eliot, Maël, Laura et Eva

Voir aussi : Ce que le jour doit à la nuit, les danseurs de rue sur scène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>