Archives du mot-clé Ikastola

Emission de Ràdio Auloron (classa elementària)

Dijaus eth 21 de deceme, era classa deths grans qu’anè enregistrar ua emission especiau Nadau, a Ràdio Auloron.

Que presentèm tres reportatges sus dus projèctes (eras nostas correspondéncias dab Er Ikastola d’Anglet i era Calandreta de Pau, i er Eco Parlament deths Joens).

Que’vs ensenham quauquas fòtos.

Bon Nadau i bonas hèstas a tots.

Visite de nos correspondants de l’Ikastola d’Anglet

Visite de nos correspondants de l’Ikastola d’Anglet : vendredi 09 mai

Le matin, après avoir lu le programme de la journée, nous avons fait un jeu de piste au quartier St Croix. Nous nous sommes répartis en trois groupes. Ilana

Pendant le déjeuner, nous étions tous à la promenade Bellevue où nous avions toute la vue sur Oloron St Marie. Quand nous mangions, nous parlions de ce que nous avions fait pendant les vacances et nous nous disions des blagues. Vincent et Rayane

De retour à l’école, nous leur avons appris la chanson « l’Immortela » et eux « Boga Boga ». Ensuite, nous avons dansé le « Cerc Circassian » et « Sèt sauts ». Nos correspondants nous ont montré une danse en hommage au bombardement de Guernica. Nahia

Nous avons joué au jeu du béret où les nombres étaient dits en basque et en béarnais. Arnaud

Puis, le jeu de mîmes consistait à faire deviner un mot ou une expression en basque et en béarnais. Certains mîmes étaient drôles! Marie-Sarah et Lisa

Pour le goûter, Anne la trésorière de la Calandreta et parente d’élèves avait préparé de délicieuses pâtisseries. Avant de partir, nous avons échangé nos adresses e-mails. Romain et  Anne

ikastola

Des centaines de personnes dans la rue pour Calandreta

Ce samedi 15 mars, plus de 500 personnes ont défilé dans les rues de Pau pour défendre les écoles Calandreta* dans une bonne ambiance, en présence de très nombreux élèves et anciens élèves.

« Calandreta e viverà ? »

Marche, discours en deux langues (béarnais et français), chansons… nous avons montré tout l’après-midi notre motivation pour permettre la transmission de la langue – véritable vitrine de la culture – en immersion pour que nos enfants soient bilingues ; continuer de faire vivre l’occitan ; laisser nos écoles ouvertes et continuer de les soutenir dans leur fonctionnement.

Les drapeaux basque et breton se sont joints au drapeau béarnais, pour un appel au respect de la diversité culturelle à travers ces établissements laïcs à la scolarité gratuite. Beau symbole pour nos écoles immersives, facteurs d’ouverture sur le monde.

Avec un cortège où se côtoyaient le français, l’occitan et le basque, de la bonne humeur et de la détermination, la manifestation de ce 15 mars a montré la capacité des Calandreta à mobiliser autour d’elles. Ces écoles sont précieuses, défendons-les.

D’autres photos de la manifestation :

* La manifestation portait sur la défense des écoles immersives en général, en témoigne la présence de manifestants pour les écoles Ikastola (école basque).